Réduction mammaire

L’hypertrophie mammaire est définie par un volume des seins trop important, notamment par rapport à la morphologie de la patiente. Cet excès de volume est en général associé à un affaissement des seins (ptose mammaire) et parfois à un certain degré d’asymétrie. L’hypertrophie mammaire implique presque toujours un retentissement physique et fonctionnel (douleurs du cou, des épaules et du dos, gêne pour la pratique des sports, difficultés vestimentaires). Il existe aussi fréquemment un retentissement psychologique notable. Ces troubles justifient la prise en charge par l’assurance maladie dans la majorité des cas.

L’intervention chirurgicale a pour but la réduction du volume des seins, la correction de la ptose et d’une éventuelle asymétrie, afin d’obtenir deux seins harmonieux en eux-mêmes et par rapport à la morphologie de la patiente (deux seins réduits, ascensionnés, symétrisés et remodelés).

L’intervention s’effectue sous anesthésie générale classique. Une hospitalisation de deux à trois jours est habituellement nécessaire.

Les suites opératoires sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples. La sortie a lieu un à trois jours après l’intervention, puis la patiente est revue en consultation deux à trois jours plus tard. Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 8 à 15 jours. On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Le résultat ne peut être jugé qu’à partir d’un an après l’intervention : la poitrine a alors le plus souvent un galbe harmonieux, symétrique ou très proche de la symétrie, et naturel. Au-delà de l’amélioration locale, cette intervention a en général un retentissement favorable sur l’équilibre du poids, la pratique des sports, les possibilités vestimentaires et l’état psychologique.

Il convient simplement d’avoir la patience d’attendre le délai nécessaire à l’atténuation des cicatrices et d’observer pendant cette période une bonne surveillance, au rythme d’une consultation environ tous les trois mois pendant un an. 

Naviguez vers...