Plastie abdominale

Les disgrâces qui affectent la paroi abdominale sont particulièrement mal ressenties et mal vécues. Chaque fois qu'il existe des lésions importantes de la peau, avec une distension notable, des vergetures nombreuses, voire des cicatrices, la lipoaspiration isolée sera insuffisante et il faudra recourir à une plastie abdominale. Le but d'une telle intervention est d'enlever la peau la plus abîmée (distendue, cicatricielle ou vergeturée) et de retendre la peau saine périphérique.

On peut y associer dans le même temps le traitement d'une surcharge graisseuse localisée par lipoaspiration et le traitement de lésions des muscles abdominaux sous-jacents (diastasis, hernie, éventration).

Une telle chirurgie laisse toujours une cicatrice plus ou moins longue et plus ou moins cachée, selon l'importance et la localisation de la peau lésée dont il a fallu réaliser l'ablation. La durée d’hospitalisation varie de 2 à 5 jours et il convient de prévoir un arrêt de travail de 2 à 4 semaines. La cicatrice s'estompe, en règle générale après le 3ème mois et ce, progressivement, pendant 1 à 3 ans. Elle ne devra pas être exposée au soleil avant 3 mois.

Le résultat ne peut être jugé qu'à partir d'un an après l'intervention. Il convient en effet d'avoir la patience d'attendre le délai nécessaire à l'atténuation de la cicatrice et de réaliser pendant cette période une bonne surveillance au rythme d'une consultation environ tous les 3 mois pendant 1 an.

Cette intervention peut dans certains cas bénéficier d’une prise en charge par l’assurance maladie notamment dans les suites de chirurgie d’amaigrissement (anneau gastrique, by pass…)

Au-delà de l'amélioration esthétique qui est souvent appréciable, les plasties abdominales apportent en règle générale à la patiente une amélioration très nette en ce qui concerne le confort. De plus, cette amélioration fonctionnelle et le mieux-être psychologique aident la patiente ou le patient dans l'ajustement de leur équilibre pondéral.

visualiser le fiche procedure