Chirurgie des paupières

Qui peut en bénéficier ?

Les paupières et  le regard sont une des premières régions du visage à être marquées par le vieillissement. Celà se traduit par l'apparition des rides de la patte d’oie et des rides horizontales au coin des yeux. 

Le lifting des paupières  ou blépharoplastie  vise à corriger ces signes de vieillissement présents au niveau des paupières supérieures (excés cutané ou blépharochalasis, hernies graisseuses...) ou inférieures ( excés de peau, poches palpébrales....) redonnant ainsi un coup d'éclat au regard. 

Intervention pratiquée aussi bien chez la femme que chez l'homme, les Blépharoplasties sont couramment effectuées dès la quarantaine. Cette intervention peut concerner les paupières supérieures, inférieures ou les quatre paupières.  Les résultats d'une blépharoplastie sont en règle générale parmi les plus durables de la chirurgie esthétique.  

Elle peut etre associée à d'autres techniques.

Cet acte n’est pas pris en charge par l’assurance maladie 

 

Quels sont les principes ?

Ce type de chirurgie peut s'envisager sous anesthésie locale pure, locale approfondie ou générale. Le choix entre ces différentes techniques devant être le fruit d'une discussion entre vous, le chirurgien et l'anesthésiste.

L'intervention  se pratique le plus souvent en Ambulatoire mais dans certains cas, une courte hospitalisation peut être préférable. L'intervention peut durer d’une demi-heure à deux heures.

  • Paupières supérieures : les incisions sont dissimulées dans le pli palpébral et se prolongent un peu en dehors dans une ride de la patte d’oie. Elles permettent d’enlever d’emblée la peau en excès ainsi que les poches situées sur la zone interne si nécessaire.
  • Paupières inférieures : les incisions sont placées 1 à 2 mm sous les cils et se prolongent également un peu en dehors dans une ride la patte d’oie. Les poches graisseuses  sont enlevées si nécessaire. S’il existe de la peau en excès, elle est retirée en fin d’intervention de façon prudente. 

Les incisions sont suturées par des fils très fins pour s’adapter à la peau très fine des paupières, maintenus par des stéristrips. Des compresses glacées permettent de limiter les hématomes. Il n’y a pas de pansement lors de la sortie.

Quelles sont les suites ?

Au niveau des suites opératoires, il n'y a pas de véritables douleurs, mais éventuellement un certain inconfort avec une sensation de tension des paupières, une légère irritation des yeux ou quelques troubles visuels. Quelques hématomes sont la règle. L'oedème peut etre important. Les fils sont retirés entre le 5 ème et le 7 ème jour après l’intervention. L'éviction sociale est de l'ordre d' une semaine avec maquillage dès l’ablation des points.

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat. C'est le temps nécessaire pour que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse et que les cicatrices se soient estompées au mieux.

 

Naviguez vers...